La crypto-monnaie est-elle légale ? Un aperçu juridictionnel mondial
banner image
banner image

La légalité des crypto-monnaies a toujours été un sujet très discuté et une question controversée tant au niveau local que mondial. Alors que certains pays n’ont pas encore pris de position claire sur la question de savoir si les crypto-monnaies sont considérées comme des valeurs mobilières, d’autres pays ont adopté une position ferme sur leur réglementation.

Aujourd’hui, nous allons approfondir ce sujet en détail et répondre à la question de savoir dans quels pays la crypto-monnaie est légale et dans le monde entier. Commençons!

Pourquoi la crypto-monnaie est-elle légale ?

De nombreux gouvernements et institutions financières conviennent que les crypto-monnaies devraient être légales. Voici pourquoi:

  • Lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme : Les lois Bitcoin et les règles strictes en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (AML/CFT) aideront à détecter et à confronter les organisations dont les activités illégales sont réalisées à travers l'émission, le commerce, le stockage, ou transfert de crypto-monnaie.

  • Réglementation efficace des crypto-monnaies : Un cadre juridique complet pour la monnaie numérique est précisément ce dont nous avons besoin. En abordant à la fois les aspects du droit privé et du droit financier, une telle approche globale garantit la prévisibilité et le respect des droits dans la classification appropriée des crypto-monnaies.

Facteurs clés dans la légalité des crypto-monnaies

Comment la crypto-monnaie est-elle légale ? Garantir une réglementation efficace des cryptomonnaies nécessite un certain nombre de mesures :

  • Développer une forte capacité de contrôle est crucial pour une surveillance et une application efficaces. Les gouvernements doivent disposer des ressources nécessaires pour superviser l’évolution du secteur des cryptomonnaies et déterminer s’il est légal de créer une cryptomonnaie.

  • Les autorités devraient aligner leurs structures sur les nouvelles normes d'orientation élaborées par les organismes de normalisation. Une telle harmonisation joue un rôle important dans la réalisation d’un traitement uniforme des actifs numériques et peut nécessiter des modifications législatives.

  • La coopération internationale et le partage d'informations ne doivent pas être oubliés. La coopération entre les superviseurs et les autorités compétentes contribuera à maintenir l’efficacité des politiques réglementaires en matière de monnaie numérique et à surveiller les fournisseurs de services de cryptomonnaie tels que les bourses, les passerelles, etc.

Le statut juridique du Bitcoin

Le Bitcoin est-il sûr et légal ? Le trading de Bitcoin est-il légal ? Oui, dans la plupart des pays, y compris toutes les démocraties occidentales où le droit à la liberté d’expression est garanti, il est tout à fait légal de posséder du Bitcoin. D’autres pays ont tenté d’interdire l’utilisation du Bitcoin, mais en raison de sa nature décentralisée, il est presque impossible d’appliquer pleinement l’interdiction. Il s’agit par exemple de la Chine, du Népal, de l’Algérie, de la Bolivie et de l’Équateur.

La crypto-monnaie est-elle légale ? Un aperçu juridictionnel mondial

Légalité de la Сrypto-monnaie par pays

Actuellement, il existe 119 pays où la crypto-monnaie est légale. Voici quelques pays où la question de savoir si le trading de cryptomonnaies est légal peut recevoir une réponse positive :

  • El Salvador : Où le Bitcoin a-t-il cours légal ? Ce pays a été le premier à accepter la cryptomonnaie comme monnaie légale. Le Bitcoin Act, adopté en 2021, a solidifié la reconnaissance du BTC comme monnaie légale avec conversion automatique en dollars américains. Et le Digital Securities Act, adopté en 2023, a permis à Bitcoin d'être classé comme une « marchandise numérique » et tous les autres actifs cryptographiques comme des « titres ».

  • Canada : Comme les États-Unis, le Canada a reconnu les crypto-monnaies comme monnaie légale en 2013. Le trading de Bitcoin est-il légal dans ce pays ? Bien sûr, et les transactions en Bitcoin et autres crypto-monnaies sont soumises à la taxe sur la valeur ajoutée. De plus, la loi canadienne réglemente les échanges cryptographiques et les entreprises fournissant des services cryptographiques.

  • États-Unis : La réglementation des crypto-monnaies ici au niveau fédéral a commencé après que le département du Trésor américain a déclaré Bitcoin comme monnaie en 2013, et que la Federal Securities Commission (SEC) et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) ont commencé à réglementer les échanges de crypto-monnaies et ICO.

  • Royaume-Uni : Au cours de l'été de l'année précédente, un projet de loi a été approuvé dans ce pays, selon lequel les stablecoins sont reconnus comme moyen de paiement et le Royaume-Uni est alors considéré comme un pays où la crypto-monnaie est légale. L’intégration de la technologie blockchain dans les marchés financiers publics est également autorisée. Les experts notent la tendance du pays à devenir un centre mondial de crypto-monnaie et s'attendent à de nouveaux changements législatifs visant à réglementer juridiquement la crypto-monnaie.

Est-il légal d’investir dans les cryptomonnaies dans d’autres territoires ? La plupart des pays développés, émergents et en développement ont légalisé les crypto-monnaies. Mais nombre d’entre eux n’ont pas encore mis en œuvre un cadre réglementaire solide, car légalisation ne signifie pas réglementation complète. Lorsqu’ils y parviendront, de nombreux problèmes liés à la protection des investisseurs et à la clarté pour les entreprises opérant dans le domaine des cryptomonnaies dans ces pays seront résolus au niveau juridique.

De plus, certains pays sont considérés comme « crypto-neutres » parce qu’ils se sont abstenus d’attribuer un statut juridique définitif à l’utilisation de la crypto-monnaie. Les banques centrales et les gouvernements ont implicitement interdit ou exprimé de sérieuses préoccupations et restrictions concernant l’utilisation des crypto-monnaies.

On constate également que la cryptomonnaie reste active dans les pays où la propriété d’actifs numériques a été interdite au niveau législatif. Il s’agit notamment de la Chine, de l’Égypte, du Bangladesh, de la Bolivie, de l’Irak et du Myanmar. Même malgré les règles strictes et les amendes pour l’utilisation de la crypto-monnaie, cette situation perdure encore aujourd’hui, car de nombreux gouvernements ne peuvent pas surmonter la nature décentralisée de la monnaie numérique.

Stratégies pour garantir la conformité juridique dans les opérations de crypto-monnaie

Bien sûr, lorsqu’on se pose des questions telles que la légalisation des cryptomonnaies et l’exploitation minière des cryptomonnaies, beaucoup peuvent s’attendre à une réponse favorable afin de découvrir un cadre réglementaire solide pour régir le secteur des cryptomonnaies. Cependant, assurer la conformité réglementaire n’est pas une tâche facile et voici quelques stratégies qui peuvent être essentielles pour instaurer la confiance lors des activités de cryptographie :

  • Lois fiscales : Qu'il s'agisse de transactions en cryptomonnaies ou de monnaie traditionnelle, les règles fiscales varient considérablement d'une juridiction à l'autre. Par conséquent, les traders et les bourses de cryptomonnaies doivent tenir compte de la complexité des lois fiscales, des exigences de déclaration et des obligations fiscales pour garantir leur conformité.

  • Surveillance et adaptation continues : Pour garder une longueur d'avance sur les changements réglementaires, les utilisateurs de crypto-monnaie et les services d'actifs numériques doivent utiliser des mécanismes de surveillance robustes. La mise à jour régulière des politiques et des procédures en réponse aux changements dans l'environnement réglementaire dynamique garantit une conformité continue et réduit le risque de répercussions juridiques. Et si vous souhaitez savoir comment éviter les taxes liées à l'utilisation de crypto-monnaie, vous pouvez suivre le lien.

  • Conformité Connaissance de votre client (KYC) et lutte contre le blanchiment d'argent (AML) : La mise en œuvre de ces procédures est l'un des principaux principes de conformité dans l'espace crypto. Grâce à eux, les bourses peuvent contrôler l'identité de leurs utilisateurs et surveiller les transactions à la recherche d'activités illégales potentielles. La technologie avancée et les outils de surveillance des transactions peuvent améliorer l’efficacité des mesures de conformité.

Ceci conclut l’article dans lequel nous avons analysé la légalité du Bitcoin et mis en évidence d’autres aspects réglementaires des crypto-monnaies. Merci pour la lecture. N'oubliez pas de partager votre opinion ci-dessous dans les commentaires.

Notez l'article

Poste précedentComment Visa et Mastercard adoptent la Blockchain
Poste suivantL'avenir des crypto-airdrops : innovations et tendances à surveiller

Si vous avez une question, laissez votre contact, nous vous répondrons

banner image
banner image

Simplifiez votre parcours cryptographique

Vous souhaitez stocker, envoyer, accepter, miser ou échanger des crypto-monnaies ? Avec Cryptomus, tout est possible - inscrivez-vous et gérez vos fonds de crypto-monnaie avec nos outils pratiques.

commentaires

0

Paramètres des cookies

Nous utilisons des cookies et des empreintes digitales du navigateur pour personnaliser le contenu et la publicité, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site Web avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent les combiner avec d'autres informations. En continuant à utiliser le site, vous consentez à l'utilisation de cookies et d'empreintes digitales du navigateur.

Nous utilisons des cookies et des empreintes digitales du navigateur pour personnaliser le contenu et la publicité, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site Web avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent les combiner avec d'autres informations. En continuant à utiliser le site, vous consentez à l'utilisation de cookies et d'empreintes digitales du navigateur.